Aller au contenu principal
EXPERTISE PÉDAGOGIQUE

Un participant enchanté vit une expérience apprenante !


Partager

Une formation 100% apprenante est une formation qui repose sur 4 éléments : l’attention, la motivation, les émotions et la mémorisation. Fabienne LOCHARDET, directrice pédagogique d’ABILWAYS, revient en détail sur ces 4 leviers d’apprentissage et nous livre les secrets de fabrication d’une formation 100% apprenante.

 

1/ L’attention

Elle est, dans le sens général, la capacité à se concentrer. Maillon essentiel à l ‘apprentissage, elle permet à chacun d’organiser ses idées et d’évaluer l’efficacité de ses actions. L’attention influence donc l’apprentissage. Mais alors, comment faire pour qu’elle soit optimale en formation ?

  • Tenir compte des variations de l’attention qui change tout au long de la journée. Elle augmente au cours de la matinée jusqu’à un seuil maximal entre 10h30 et 11h puis elle diminue. Elle diminue aussi en début d’après-midi (13h-14h) puis ré-augmente en fin d’après-midi entre 15h et 16h.
  • Proposer des activités adaptées au niveau des apprenants. La qualité de l’attention varie également en fonction de la complexité des activités proposées. Elles doivent faire appel à un niveau idéal de pression pour mobiliser l’attention : ni trop facile, ni trop dur !
  • Rythmer ses formations en organisant des séquences d’apprentissage courtes. L’attention des apprenants chute naturellement au bout d’environ 10 minutes. Il est donc indispensable de la relancer régulièrement. Deux moyens simples : générez de l’émotion, répétez/ martelez vos messages clés.
  • Stimulez les sens et le faire de façon synergique. Visuel, sonore, tactile… selon le ou les sens sollicités, l’apprentissage est impacté différemment. Et même si le fonctionnement humain privilégie en général les informations d’ordre visuel, le fait de solliciter plusieurs sens à la fois attire l’attention et optimise l’apprentissage. Une formation a donc besoin de rythme et de diversité et que ce soit en lien avec les moments de la journée, les activités pédagogiques proposées, les sens sollicités et la durée des séquences. Il faut éviter de produire l’effet inverse en sur-sollicitant l’attention et de tomber dans le multitasking ou le zapping. Pour limiter les sources d’émotions négatives : respections les besoins physiologiques !

2/ La motivation

Une formation 100% apprenante est une formation qui pousse à l’action, source de motivation, l’énergie de l’apprentissage. Deux des clés sont la quête de sens et le sentiment de confiance ; elles jouent un rôle important dans une formation. Il est donc indispensable de faire des liens, dès le départ, entre la formation et le quotidien professionnel des apprenants comme il est indispensable de donner confiance : confiance en soi, entre les apprenants et le formateur. cette confiance passe par une formation qui s’inscrit dans un environnement ouvert à l’erreur, qui propose des petits défis atteignables avec feedback immédiat et qui permet la collaboration et l’échange. Le formateur est plus que jamais l’expert de son sujet, mais il est aussi capable de reconnaître ses lacunes et ses erreurs. L’apprenant, quant à lui, est à la base des es choix et les prend en toute autonomie, ce qui le rend acteur de son apprentissage et impacte sa motivation.

3/ Les émotions

L’Homme est constitué d’émotions et ce n’est pas parce qu’il entre en formation, que ses émotions s’arrêtent, bien au contraire ! L’apprentissage suscite des émotions et les émotions ont un impact sur l’apprentissage. Aussi, les événements chargés émotionnellement sont mieux mémorisés que les événements “neutres”. Cependant, si certaines émotions favorisent l’apprentissage, d’autres le bloquent. C’est le cas des émotions trop vives ou sources d’un excès de stress qui ont un impact négatif sur la concentration et la compréhension. En formation, il est donc primordial de provoquer des émotions tout en les régulant. Le fait d’installer un sentiment de sécurité, de nourrir la bonne humeur, de dédramatiser les erreurs ou encore d’utiliser l’humour sont autant d’actions utiles qui provoquent des émotions agréables et facilitatrices d’apprentissage. En revanche, la traque aux émotions négatives, celles qui desservent l’apprentissage comme l’incompréhension, la peur de l’erreur, le jugement, le stress, est aussi de mise.

4/ La mémorisation

Pour finir, une formation n’est pas 100% apprenante si elle ne favorise pas la mémorisation, indispensable à l’utilisation des nouveaux acquis. Une information présentée de façon structurée, stimulante, émotive et amusante a plus de chance d’être retenue. Un formateur se doit donc de structurer et de hiérarchiser le contenu proposé mais aussi de mettre en place des exercices individuels permettant à l’apprenant de restructurer les connaissances qu’il vient de découvrir. Une nouvelle information transmise reliée à une ancienne information facilite l’ancrage mémoriel tout comme le fait de créer des liens entre les informations ou de leur donner du sens en les contextualisant ou en recherchant une métaphore ou une analogie. Stimuler les sens et les émotions est aussi une stratégie mémorielle. Pour la mettre en oeuvre, il est donc recommandé de susciter des émotions agréables, de créer des effets de surprise ou d’utiliser l’humour, à condition de partager le même ! Un autre grand pilier de la mémorisation est la répétition.

Le cerveau se souvient plus facilement de ce qu’il a vu s’il l’a vu plusieurs fois au cours de la même journée ou d’une même période car un signal d’utilité de l’information lui est envoyé. C’est pourquoi il est important de répéter à plusieurs reprises les idées essentielles que l’on souhaite transmettre à condition de varier la répétition plutôt que de répéter à l’identique et de la fractionner dans le temps.
 

Fabienne LOCHARDET, Directrice pédagogique, ABILWAYS

flochardet@abilways.com

Avec la participation de Laure Gerbaud, ISM

 

Partager

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.