Aller au contenu principal
RÉFORME DE LA FORMATION

Datadock : quel impact pour les responsables formation ?


Partager

Créé par les OPCA (organismes paritaires collecteurs agréés), Datadock est une base de données qui référence les organismes de formation respectant les critères qualité définis par le décret du 30 juin 2015. Une nouveauté dont les responsables formation doivent tenir compte dans la gestion financière de leur plan de formation. Mis en ligne le 1er janvier 2017, le Datadock répond au besoin des financeurs de mutualiser l’évaluation des organismes. Le but selon Olivier Gauvin, directeur de l’offre de formation chez OPCALIA : simplifier le contrôle de la qualité des formations dispensées par environ 8 500 entreprises qui doivent répondre aux critères qualité officiels, si elles souhaitent être financées par les OPCA. Autre avantage, la procédure ne s’appliquera qu’une seule fois, ce qui évitera aux financeurs de multiplier les évaluations. Les organismes sont donc appelés à présenter des preuves attestant de la pertinence de leur formation, sur la base des 21 indicateurs qualité établis par Datadock. Seuls les organismes détenteurs d’un label validé par le CNEFOP sont dispensés de fournir des preuves, si ce n’est celle de leur labellisation. Quels seront les effets de cette nouvelle procédure sur les responsables formation ? Dans quelle mesure les personnes chargées de la mise en œuvre des plans de formation sont-elles concernées ?


Une garantie de la qualité de la prestation desservie

Cette nouvelle procédure permettra aux responsables formation de s’assurer qu’ils bénéficient d’une prestation de qualité, conforme aux indicateurs définis par la loi. Les organismes référencés sur la base de données Datadock seront ainsi gages de référence pour les entreprises qui souhaitent former leurs collaborateurs et mettre en place de nouvelles formations. Un organisme référencé sur Datadock signifie plus concrètement qu’il applique les critères qualité du décret et qu’il met tout en oeuvre pour répondre aux besoins des entreprises, selon Olivier Gauvin : C’est une obligation de moyens... l’entreprise en recherche d’une prestation est davantage assurée qu’un organisme de formation référencé sur Datadock propose une formation adaptée à ses attentes. Il estime que les responsables formation seront ainsi plus rassurés en faisant appel à un organisme de formation référencé pour participer au développement des compétences de leurs collaborateurs. À noter que cela permettra également aux organismes de se structurer et de se tenir à jour sur les différentes étapes de la mise en œuvre d’une formation.


Un impact financier ?

Le référencement des organismes sur Datadock pourra également avoir des effets sur le plan financier, même s’ils restent pour l’instant limités. L’impact est difficile à mesurer pour les responsables formation, estime Laetitia Bonnissant, directrice Inter du groupe ABILWAYS et directrice adjointe EFE. Nous sommes encore dans une phase de transition du 1er janvier au 30 juin 2017, période durant laquelle les organismes de formation qui ne sont pas référencés peuvent encore recevoir un financement. Nous espérons que le Datadock ne sera pas une surcharge administrative, que ce soit pour les organismes ou pour les acheteurs de formation. Faire appel à un organisme référencé sur Datadock permettra donc d’être remboursé de l’achat de formation. Un cas de figure qui correspondrait pour beaucoup à la réalité actuelle et n’aurait donc pas d’impact notable. En attendant le 1er juillet 2017, les responsables formation devront toutefois s’assurer que l’organisme auquel ils font appel respecte bien les critères qualité s’ils souhaitent recevoir un financement de la part d’un OPCA. Les entreprises devront vérifier au préalable que l’organisme de formation est bien référencé sur Datadock. Autrement, à partir du 1er juillet 2017, elles risquent de ne plus bénéficier de financements de la part de leur OPCA, explique Laetitia Bonnissant. En l’absence de référencement de leurs prestataires, les responsables formation seront forcés, soit de financer la formation par eux-mêmes, soit d’y renoncer. Les responsables formation sont ainsi invités à se renseigner pour éviter d’être pris au dépourvu. Les principaux réflexes à adopter : consulter Datadock et s’informer auprès de son organisme de formation pour connaître ses avancées sur le plan des critères qualité.

Partager

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.